Spondylarthrite ankylosante : l’intervention chirurgicale

La spondylarthrite ankylosante est un type de rhumatisme qui provoque des inflammations chroniques.

Elle peut être confirmée en faisant scanners, échographies ou bien IRM. Mais d’habitude, les praticiens arrivent à les diagnostiquer juste en se fiant aux descriptions de douleurs données par le patient.

A priori, les spécialistes prescrivent des anti-inflammatoires ou des injections corticoïdes. Parfois, des kinésithérapies sont nécessaires pour remettre les articulations à leur place.

Quelles sont les complications à prendre en compte ?

Si les inflammations ne s’atténuent pas au cours de plusieurs semaines, il est essentiel d’envisager une opération chirurgicale. Une arthroplastie, une prothèse totale au niveau des hanches et une ostéotomie vertébrale peuvent être pratiquées. Plus de détails sont à voir à travers le site http://spondylarthriteankylosante.com.

Dans la mesure où la spondylarthrite ankylosante est chronique, une fragilisation des os est à prévoir. Les inflammations peuvent provoquer également des lésions de cartilage et des douleurs des enthèses.